Pourquoi apprendre à vapoter ?

Le vapotage se fait dans la majorité des cas dans le but de se détacher de la cigarette. Cependant, il faut être conscient des risques que cela engage. De ce fait, il faut connaitre les astuces et les spécificités du vapotage. Il est important de définir ses objectifs au préalable tout en faisant un bilan régulier sur son état de santé lié à son sevrage. Découvrons, dans cet article, comment bien réussir le sevrage du tabac grâce au vapotage, comment contrôler les réglages de ce dernier et quels en sont les risques.

Comment bien réussir le sevrage du tabac grâce au vapotage ?

Le principal objectif d’apprendre à vapoter est de permettre à son organisme de réussir son sevrage au tabac. La première étape est bien évidemment d’apprendre à vapoter afin de garantir votre réussite à arrêter la cigarette une bonne fois pour toute. Apprendre à vapoter signifie concrètement connaitre les règles et les fonctionnalités de votre cigarette électronique tout en sachant où vous en êtes en terme de sevrage. Il faut savoir que le vapotage se fait en fonction du niveau de nicotine présent dans le sang. En effet, un vapoteur qui ne fait que débuter, aura une faible présence de nicotine dans le sang. Par contre, un vapoteur ayant un certain nombre de moins d’expérience, aura un niveau plus élevé de nicotine dans son sang.

économies machine à laver

Tout d’abord, il faudrait se procurer un e-liquide ayant un taux de nicotine proche de 50 mg par ml. Cette quantité sert à créer un équilibre avec une cigarette traditionnelle. Le vapotage vous permet en effet de réduire progressivement votre niveau de dépendance au tabac jusqu’à vous en détacher complétement et sans pour autant brusquer votre organisme. Votre corps apprendra à réduire son absorption de nicotine jusqu’à la réduire à néant, ce qui est l’une des meilleures méthodes pour que vous réussissiez à arrêter de fumer définitivement, mais bien entendu, il faut beaucoup de volonté et d’assiduité.

Comment contrôler les réglages du vapotage ?

Le vapotage permet à chaque fumeur qui utilise la cigarette électronique de la contrôler et de la manipuler grâce à des réglages indispensables. Il faut absolument savoir maitriser ces fonctionnalités de manière appropriée, et cela, afin de :

chaleur pellet
  • choisir et sélectionner le mode de vapotage adéquat avec votre situation,
  • vous permettre de choisir le mode d’e-cigarette qui vous convient et qui vous plait,
  • faire une régularisation les températures et les watts de la résistance de votre cigarette.

La maitrise de ces techniques de réglages vous permet d’atteindre un vapotage optimal et de ressentir les meilleures sensations possibles qui sont proches des sensations de la cigarette classique, voire mieux, et cela, vous permettra d’oublier complètement votre addiction au tabac.

Il faudra savoir effectuer l’installation des différentes composantes d’une e-cigarette, mais aussi savoir insérer l’e-liquide adéquat avec le bon dosage. Ce dernier n’est pas à négliger. C’est ce qui permet de déterminer votre situation et votre évolution par rapport au sevrage au tabac.

C’est en fonction du bilan que vous établissez progressivement tout au long de votre cure que vous aurez une idée sur le dosage de votre e-liquide et la dose de nicotine dont votre corps a besoin, et cela, car ce dosage change en fonction de votre état de santé et de l’évolution de votre sevrage. Vous pouvez également choisir des saveurs différentes de ce liquide pour que votre sevrage vous paraisse moins contraignant, moins pénible et plus jouissif.

Quels sont les risques du vapotage ?

Il est nécessaire de rappeler que le vapotage est généralement une cure permettant d’arrêter le tabac. Donc, ce n’est pas censé être mauvais pour votre santé. C’est plutôt le fait de ne pas bien connaitre la bonne technique de vapotage qui correspond à votre situation de dépendance au tabac qui pourrait présenter des risques. Ces derniers sont naturellement liés au matériel et aux réglages. Par exemple, si vous faites un mauvais dosage ou si vous ne maitrisez pas assez les fonctionnalités, cela pourrait causer des brulures ou encore une production de vapeur trop importante qui pourrait mener à un étouffement. Il faut également faire attention à la qualité de vos produits, car ils sont également liés à ce type d’incidents.

Bien s’équiper pour vapoter en toute sécurité

Vous pensez qu’il est temps pour vous de réduire progressivement votre consommation de tabac, et vapoter vous semble être un bon moyen d’y parvenir. Mais une question vous taraude : qu’est-ce que le vapotage exactement ? Pour vous aider dans les débuts de cette pratique, voici quelques explications et conseils pour bien s’équiper. 

Le principe du vapotage

Le vapotage correspond à l’inhalation de la vapeur produite par la cigarette électronique, qui a elle-même chauffé le liquide qu’elle contient. Le liquide qui est chargé dans l’e-cigarette contient du propylène glycol (PG), de la glycérine végétale (VG) dans des proportions variables selon les liquides (pour donner plus de vapeur, ou plus de goût). On y ajoute généralement des arômes reproduisant des goûts agréables (fruités, bonbons, menthe, etc.) et éventuellement de la nicotine ou du CBD. La nicotine est en effet présente dans certains e-liquides, mais en quantité variable permettre à l’utilisateur de réduire progressivement sa consommation, voire de la stopper complètement. Son ingestion par vapotage est cependant moins dangereuse que par le biais d’une cigarette classique où on ingère également les éléments toxiques contenus dans le filtre et le papier de celle-ci. 

Quel matériel utiliser pour vapoter ? 

Maintenant que vous avez saisi le concept, parlons de l’équipement. Vous l’aurez compris, pour vapoter, il vous faut une e-cigarette (appelée aussi vaporisateur ou cigarette électronique), et du liquide pour e-cigarette (e-liquide).

  • La cigarette électronique : il existe de nombreuses formes différentes, certaines ressemblant à des cigares, d’autres étant plus volumineuses, avec un grip en caoutchouc pour une bonne prise en main. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel pour bien la choisir.
  • Les liquides : on peut les choisir avec ou sans nicotine, produisant beaucoup de vapeur ou non, et il y en a pour tous les goûts. N’hésitez pas à en tester plusieurs pour vous faire une petite sélection. 

vous pourriez aussi aimer

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More